Areva piraté : ce sont des installations nucléaires de test ?

Le site Silicon.fr, reprenant une information parue sur l’Expansion, révèle que le réseau informatique d’Areva a été la cible d’attaques infofrmatiques. Le fleuron du nucléaire français, perméable à des attaques informatiques ? Oui mais attendez ce
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

25 thoughts on “Areva piraté : ce sont des installations nucléaires de test ?”

    1. On ne peut pas présumer de ça pour le moment. Les autorités semblent, comme d’habitude, pointer du doigt les fameux hackers chinois. Pour l’instant, on a aucun détail, on en aura d’ailleurs probablement jamais.
      Cependant je doute qu’Areva dispose d’un service informatique incompétent.

          1. pas étonnant , on doit avoir le même type de trés mauvais esprit islamo-gaucho-pedo-anarcho-droidelomiste toussa … comme dirait Frédéric L. …

  1. Désolé mais déjà concernant le virus Stuxnet :
    « Ce programme s’attaque aux sites dits sensibles, mais plus particulièrement à des systèmes pour SCADA tournant sous Windows, que la firme Siemens produit. »
    http://www.01net.com/editorial/521306/stuxnet-un-mysterieux-virus-qui-sattaque-aux-sites-industriels/
    http://www.siteduzero.com/news-62-37801-p1-stuxnet-un-virus-d-un-nouveau-genre.html

    Si Areva tourne également sous Windows, tout est dit, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *