Après la Libye, à qui le tour ?

L’ONU a donc choisi hier soir de mettre en place les outils nécessaires pour faire respecter le droit international en Libye et forcer le colonel Kadhafi à cesser sa répression meurtrière contre son propre peuple.
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

3 thoughts on “Après la Libye, à qui le tour ?”

  1. Bonjour,
    Un peu hors sujet, mais je serais curieux de savoir ce qui motive réellement l’OTAN à intervenir en Libye. Quels sont les tenants et aboutissements réels de la résolution de l’ONU, en termes d’influence politique et économique. Admettons que l’OTAN vienne à bout de Kadhafi, que risque-t-il de se passer après la victoire ? Un scénario de type Irak ou de type Tunisie ?
    Si vous aviez l’intention d’écrire là-dessus… Merci.

    1. Peut être que c’est juste la pression des opinions publiques. C’est un peu bateau à dire, mais ça fonctionne quand même, faut pas croire. Je pense que beaucoup de dirigeants de l’OTAN ne se voient pas se remettre à cirer les pompes de Kadhafi s’il l’emportait. Ce serait désastreux pour les sondages. Franchement, c’est aussi simple que ça.

  2. Que sarkozy aille liberer le peuple de PALESTINE qui souffre depuis plus de 60 d’un envahisseur criminel e qui plus est ne respecte aucunes resolution de l’onu votée contre lui.Alors zorro srakozy qu’attend tu pour venir en aide aux Palestiniens a moins que l’etat criminel israelien soit ton grand copain.Dans ce cas ou est la lagitimité pour attaquer le peuple LIBYEN vos mesonges n’ont que trop duré et le monde commence a prendre conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *