Abdel Fattah al-Sissi : Emmanuel Macron jette une énième pelletée de terre sur la tombe de la démocratie

Comme ses prédécesseurs François Hollande ou Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron se place en dirigeant français, au dessus des basses considérations sur les droits de l’Homme. Il gère une diplomatie avec les pays d’Afrique ou les
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

2 thoughts on “Abdel Fattah al-Sissi : Emmanuel Macron jette une énième pelletée de terre sur la tombe de la démocratie”

  1. Sérieusement sommes nous réellement éveillé ? Car même nos pires cauchemars ne peuvent rivaliser avec tant de bassese, et sans que personne ne s’en offusque… Pauvre France oui…
    Encore et toujours merci à Reflets pour ces articles tranchant, mais si juste ;)

  2. Pas de surprise. Ils appellent cela des sacrifices pour le bien commun, et c’est un peu vrai en fait … Sauf que la communauté en question n’est pas la nôtre, par contre c’est bien aux membres de notre communauté qu’ils demanderont de se sacrifier.
    Un détail sémantique, quoi. Par contre notre cher président olympique (je préfère ça à olympien, qui sonne un peu faux) ne demandera jamais à AMESYS ou DASSAULT de sacrifier quoique ce soit, faut pas dec, non !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *