11 septembre : des membres de l’Administration Bush parlent… Et c’est intriguant

Jusqu’à présent, ceux qui mettaient en doute la version officielle des attentats du 11 septembre étaient considérés et désignés  comme des « conspirationnistes ». Ils étaient généralement opposés à l’équipe de néo-cons qui ont dirigé l’Amérique et
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

12 thoughts on “11 septembre : des membres de l’Administration Bush parlent… Et c’est intriguant”

  1. Cette version est quand-même très différente de la plupart des thèses conspirationnistes qui expliquaient et tentaient de prouver que l’Amérique avait de nombreuses raisons de se débarrasser elle-même de ces tours.

    De toutes façon il est certain que les explications officielles ne sont pas recevables tant les incohérences sont nombreuses, pour les tours comme pour le pentagone.

    Et je crois que la majorité des Américains ne croient pas à cette version officielle.

    1. Les thèses « conspirationnistes » telles que vous l’entendez supposaient une manœuvre de False Flag, qui, si on se réfère à l’histoire récente étasunienne http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Northwoods n’aurait pas été une première.
      Quant on sait que des anciens secrétaires d’état, des anciens chefs de la CIA, des anciens vices présidents dirigent des compagnies de sécurité privées qui ont tout à gagner à ce que des budgets soient votés pour faire la guerre, les thèses « conspirationnistes » de cet acabit ont tout de suite l’air moins farfelues…

  2. Sans m’étendre longuement sur le fond (nous connaissons tous les grandes lignes du 11 septembre, seuls manquent les détails, en fait), je trouve ceci savoureux :

    « Un juge de Chicago et un juge de Washington viennent en effet d’autoriser des poursuites contre l’ancien secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld pour des faits de torture.  »

    Rumsfeld, probablement l’un des empaffés N°1 des néocons.
    11 sept., H5N1, Aspartam, etc… comme par hasard, son nom apparaît dans tous les dossiers sulfureux, de près ou de loin. Soit en prise directe, soit pour avoir été ou être encore au conseil d’administration ou parmi les actionnaires des sociétés directement visées par toutes ces affaires pas claires.
    Et je pense qu’en grimpant d’un cran, on devrait trouver les commanditaires réels.
    Quant à Bush, ce n’est probablement qu’une marionnette.

    Par ailleurs, il serait bon de dresser la liste de morts et de suicides « naturels » et tellement opportuns liés à des informations concernant le 11 septembre !
    Et il y en a :
    – L’expert hollandais Danny Jowenko, spécialiste en démolition contrôlée (accident récent de voiture)

    – Bruce Ivins, scientifique de l’armée US, le coup de l’Anthrax (vous vous rappelez ?), ce serait lui !
    (suicidé en 2008)

    – le chimiste anglais Dr. Kelly, mort mystérieusement, lui aussi

    – et tant d’autres, ici et là

  3. Cette info commence a daté: on sait depuis l’enquête diligentée par le Congrès que les dirigeants US ont laissés de côté tous les indices que vous citez, ainsi que d’autres.
    De mémoire, les interrogatoire date de 2004-05.
    À l’époque, les sbires de GWB s’étaient escuser en prétextant que ces infos étaient noyées dans un océan de fausses alertes, ce qui est créible quand on sait le nombres d’infos crédibles que glanent les services secrets américains..

  4. Du mensonge sur du mensonge aimons les tyrans qui nous gouvernent et qui nous manipules avec la terreur…
    09/11 une date qui nous rappelle que nos dirigeants n’hésitent pas à créer eux même la terreur pour leurs propres intérêt, argent, pouvoir, …

    Pourquoi n’y a t’il pas d’enquête officielle et vraie sur ce qu’il s’est vraiment passé ce jour la? Alors que toutes les preuves ont été réunis dans divers documentaires et livres…

  5. Je vous ai connu plus subtils et plus critiques devant ce genre d’intoxication…

    Des rapports policiers alarmants, il en tombe par dizaine chaque jour sur les bureaux des responsables politiques, ils n’en font aucun cas sauf alerte particulière : comme en général il ne se passe rien, on ne leur en tient pas rigueur. Sauf que là, il s’est passé quelque chose.

    Ben oui, il s’est passé quelque chose, et ils n’avaient pas voulu y croire. On a d’autres cas dans l’Histoire : Gamelin qui ne croyait pas à l’offensive allemande par la Belgique, Staline qui n’a pas cru aux dizaines de rapports lui annonçant l’opération Barbarossa. dans votre logique, c’est louche tout ça, ça en fait presque des agents nazis…

    Staline, un agent nazi ? (Autre version, très à la mode : il y a des affaires de pétrole là-dessous…).

  6. En effet cette info indiquant que des membres de l’administration bush savaient qu’il se préparait des actions contre les USA sur leur sol et notamment contre le WTC et aussi le pentagone avait été publié dans le canard enchaîné il y a quelques années (certainement 2004-05 ce qui coïnciderait avec le commentaire d’Eraritjaritjaka)

  7. Mais c’est bien de le rappeler et d’apporter des éléments nouveaux, il faut quand même bien comprendre tout ce que nous avons subis à cause de ce tandem diabolique ben-labush

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *